LE GRAND DÉTOURNEMENT

«À la ferme! Quelle ferme?» Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette

25 000 montréalais, il y a moins d’un an, ont forcé la tenue d’une consultation publique sur l’agriculture urbaine. Le sujet est d’actualité et en phase avec une prise de conscience mondiale : développement durable et consommation locale. Ce concours est l’occasion d’aller plus loin qu’une réorganisation des voies de circulation : quel visage souhaite prendre Montréal au cours des prochaines années ?

Le premier constat établi est la prolifération de stationnements de surface, implantés de façon anarchique dans chaque vide du tissu urbain. Cette pollution visuelle dessert l’image du quartier. C’est pourquoi nous proposons la création de stationnements souterrains permettant, au regard du nombre d’évènements proposés dans le quartier, un achalandage constant et un revenu non négligeable pour la ville. Les sommes perçues sont réinvesties en surface, créant des espaces publics et soutenant la vie de quartier. De multiples activités, estivales comme hivernales, pourraient soutenir la vie du quartier et les nombreux festivals.

De grands axes de circulation automobile, en bordure du quartier, autoriseraient la piétonisation de certaines rues et l’élargissement des pistes cyclables de plus en plus achalandées. Le parc de la bibliothèque serait le lieu idéal pour l’implantation d’un marché public, de jardins potagers communautaires et l’expérimentation sur l’élevage d’animaux, à petite échelle. Nous suggérons de démolir l’ancienne gare d’autocar et de la remplacer par une maison de la culture : un lieu de rassemblement associatif pour les habitants du Quartier Latin. L’espace vacant, entre cette future institution et l’îlot voyageur, accueillerait une place gourmande, un rassemblement de « cantines mobiles » proposant une gastronomie locale.

Ce projet, loin d’être utopique, s’inscrit dans la vision que beaucoup de montréalais ont de leur ville. Oser un tel projet au cœur du quartier des spectacles, permettrait à Montréal de se positionner, encore une fois, comme une ville avant-gardiste, développant sa propre expertise et devenant un leader mondial des nouveaux usages urbains.

Informations :

Type : Design urbain
Localisation : Montréal, QC
Phase | année : Lauréat au concours | 2012

Architectes : Patrick Morand architecte et Iglu Studio
Chargés de projet : Patrick Morand et Fabien Lasserre

Distinctions :

  • Mention « choix du public », Volet B : « Le grand détournement », concours d'idées en design urbain, Quartier des spectacles, Montréal.

Publications :

  • Journal Métro Montréal : Le Quartier Latin totalement repensé, Mathias Marchal, [01 juin 2012], page 3; .