Maison Merry, Lieu de mémoire citoyen de Magog

L’image, que se font les citoyens de la maison Merry, est en grande partie attribuable au site, à sa végétation, et au bâti du corps principal de la maison, vue principalement depuis les rues. Le site d’intervention est, en effet, de très grande qualité, tant dans son aménagement que son positionnement et témoigne de l’histoire du lieu. Il nous est apparu important de conserver cette mémoire et de la révéler aux citoyens qui la connaissent, sans vraiment la connaître.

Dans le même ordre d’idée, le corps principal de la maison Merry témoigne d’une architecture coloniale résidentielle. Il serait difficile aujourd’hui de transformer ce bâtiment à vocation résidentiel, en un lieu public. Il est plutôt proposé dans ce cas d’en faire un lieu de mémoire vivant (changeant et accessible) des époques de la Ville de Magog dont la maison a été le témoin privilégié.

Tel que l’explique Pierre Nora, « un lieu de mémoire dans tous les sens du mot va de l’objet le plus matériel et concret, éventuellement géographiquement situé, à l’objet le plus abstrait et intellectuellement construit ». Nous croyons que le site de la maison Merry, répond à ce type de lieu et à ce type d’activité pour les citoyens et les visiteurs de Magog.

Informations :

Type : Lieu de mémoire citoyen
Localisation : Magog, QC
Phase | année : Étude de vocation | 2013
Phase | année : Programme fonctionnel et technique | 2014

Architectes : Patrick Morand architecte et Atelier Barda
Chargé de projet : Patrick Morand architecte
Collaboration : Muséoconseil et Carrier Communication

Publications :